Compétences linguistiques

Une communication efficace est une composante essentielle de la prestation de soins dentaires sûrs et efficaces. Comme le stipule le Règlement général de la Loi sur l'art dentaire (1991, O. Reg 205/94)pour être admissible à un certificat d'inscription auprès du Collège, les candidats doivent être en mesure de démontrer leur capacité à parler et à écrire l'anglais ou le français avec une aisance raisonnable. La maîtrise de l'anglais ou du français est nécessaire pour que les dentistes puissent communiquer efficacement avec les patients, les autres professionnels et le Collège.

Toutes les demandes seront examinées par l'Ordre afin de déterminer si un candidat satisfait à l'exigence de compétence linguistique. La présente politique indique comment les candidats peuvent satisfaire à cette exigence, qui peut être démontrée de l'une des façons suivantes : 

  1. Les quatre principales voies par lesquelles un candidat peut être considéré comme satisfaisant à l'exigence de compétences linguistiques. 
  2. Si un candidat n'est pas en mesure de démontrer ses compétences linguistiques par l'une des quatre voies principales, il peut fournir une autre preuve de ses compétences linguistiques, qui sera évaluée par l'Ordre.
  3. Si l'on craint que la présentation d'un candidat à l'Ordre ne démontre pas une maîtrise raisonnable de l'anglais ou du français, la demande peut être soumise à l'examen du registraire ou renvoyée au comité d'inscription pour décision finale. 

1. Principales voies de démonstration des compétences linguistiques 

La majorité des candidats seront considérés comme ayant satisfait à l'exigence de compétence linguistique par le biais de l'un des parcours indiqués ci-dessous : 

A) Candidats ayant obtenu un diplôme d'un programme d'odontologie agréé

Cela inclut actuellement les programmes d'enseignement de la dentisterie accrédités par : 

  • la Commission de l'agrément dentaire du Canada (CADC)
  • la Commission d'accréditation dentaire (CODA) de l'American Dental Association
  • l'Australian Dental Council (après le 31 mars 2010)
  • le Dental Council - New Zealand (après le 14 décembre 2011), ou
  • l'Irish Dental Council (après le 5 décembre 2012) 

B) Les candidats qui ont obtenu un diplôme dans le cadre d'un programme de qualification ou d'achèvement des études en dentisterie.

Diplômés de programmes accrédités de qualification ou d'achèvement de deux ans en dentisterie.

C) Les candidats qui ont obtenu un diplôme d'un programme de dentisterie non accrédité enseigné en anglais ou en français.

Diplômés de programmes de dentisterie non accrédités enseignés entièrement en anglais ou en français. Les diplômés de programmes de dentisterie non accrédités doivent soumettre une lettre du doyen confirmant que le programme est enseigné entièrement en anglais ou en français pour appuyer leur demande. 

D) Les candidats ayant réussi un test de compétence linguistique en anglais ou en français.

Les candidats qui obtiennent la note minimale à l'un des tests approuvés de compétence linguistique en anglais ou en français sont réputés avoir satisfait aux exigences de l'Ordre en matière de compétence linguistique. Un candidat doit obtenir la note minimale acceptable dans chaque domaine, en plus de la note globale de la bande. 

Les scores sont valables pendant deux ans à compter de la date du test. Ce délai est conforme à la période de validité de deux ans recommandée par les fournisseurs de tests. Les résultats originaux du test ou une copie des résultats de l'une des évaluations des compétences linguistiques suivantes doivent être soumis : 

International English Language Testing System (IELTS) - Format académique :

Écriture - 7 Expression orale - 7 Écoute - 7 Lecture - 7 Note globale - 7,5

International English Language Testing System (IELTS) - Format général :

Écriture - 7 Expression orale - 7 Écoute - 7 Lecture - 7 Note globale - 7,5

TOEFL iBT :

Écriture - 27 Expression orale - 23 Écoute - 24 Lecture - 24 Note globale - 100

Canadian English Proficiency Index Program (CELPIP) - Test général

Écriture - 8 Expression orale - 8 Écoute - 8 Lecture - 8 Note globale - 8

Test d'évaluation de français pour le Canada (TEF Canada)

  • Compréhension écrite (lecture) - 233/300 points
  • Compréhension orale (écoute) - 280/360 points
  • Expression écrite (writing) - 349/450 points
  • Expression orale (parler) - 349/450 points

Test de connaissance du français pour le Canada (TCF Canada)

  • Compréhension écrite (lecture) - 499 points
  • Compréhension orale (écoute) - 503 points
  • Expression écrite (writing) - 12 points
  • Expression orale (parler) - 12 points

Ordre des Dentistes du Québec

Certificat de langue française (tel qu'exigé par l'ODQ) délivré dans les deux ans suivant la présentation de la demande d'inscription. 

2. Preuves alternatives de compétences linguistiques

Les candidats qui ne sont pas en mesure de démontrer leurs compétences linguistiques par l'un des quatre moyens susmentionnés peuvent soumettre d'autres preuves de leurs compétences linguistiques à l'Ordre. La demande de preuve de compétence linguistique par d'autres moyens doit comprendre les éléments suivants : 

  1. Une lettre rédigée par le candidat expliquant comment il satisfait à l'exigence en matière de exigences en matière de compétences linguistiques. Cette lettre est l'occasion de démontrer ses compétences linguistiques écrites. Les informations contenues dans la lettre doivent décrire comment ils répondent aux exigences en matière de compétences linguistiques, y compris les emplois antérieurs et/ou les études, et/ou l'expérience pertinente qui démontre la maîtrise de l'anglais ou du français ; et
  2. Documents justificatifs prouvant les compétences linguistiques acquises dans le cadre de la scolarité, de l'enseignement ou de l'expérience professionnelle acquise au cours des cinq dernières années. Voici des exemples de preuves de compétences linguistiques qui peuvent être acceptées par l'Ordre :
    • Preuve d'un emploi en tant que prestataire de soins de santé où la langue principale parlée était l'anglais ou le français. Les documents à l'appui doivent comprendre une lettre d'un employeur précédent confirmant les dates d'emploi, les principales responsabilités dans le cadre du poste et des renseignements attestant de la compétence linguistique du candidat en anglais ou en français. 
    • Preuve de l'obtention d'un diplôme dans un programme de formation aux professions de la santé enseigné entièrement en anglais ou en français. Les documents justificatifs doivent comprendre une lettre du doyen ou du responsable du programme confirmant la réussite du programme et le fait que le programme est enseigné entièrement en anglais ou en français.
    • Preuve d'une expérience d'enseignement dans un collège ou une université où la langue d'enseignement principale est l'anglais ou le français. La documentation à l'appui doit comprendre une lettre de l'employeur/du professeur confirmant la langue d'enseignement, les dates d'emploi et attestant des compétences linguistiques du candidat. 

Les candidats ont également la possibilité de fournir des preuves de leurs compétences linguistiques qui ne relèvent d'aucun des exemples énumérés ci-dessus. 

Comme nous l'avons déjà mentionné, toute demande soumise à l'Ordre doit comprendre une lettre rédigée par le candidat expliquant comment il satisfait à l'exigence en matière de compétence linguistique, ainsi que des documents à l'appui. 

3. Comité de révision et d'inscription du registraire

Toutes les demandes sont examinées et évaluées par l'Ordre en fonction des compétences linguistiques. Si le personnel de l'Ordre a des doutes quant à la compétence linguistique d'un candidat en anglais ou en français, la demande peut être soumise à l'examen du registrateur. Dans certains cas, le registraire peut également soumettre la demande au comité d'inscription pour examen. La décision finale est à la discrétion du comité. 

Les candidats qui sont renvoyés au comité d'inscription pour examen doivent s'attendre à un certain retard dans le processus d'inscription, car le comité d'inscription ne se réunit généralement que quatre ou cinq fois par an. Les candidats seront informés par écrit 30 jours à l'avance du renvoi et auront la possibilité de soumettre des preuves supplémentaires de leurs compétences linguistiques en anglais ou en français qu'ils souhaitent voir examinées par le comité.

--
* La lettre soumise par le candidat est l'occasion de démontrer ses compétences linguistiques écrites. Les informations contenues dans la lettre doivent décrire comment ils répondent aux exigences en matière de compétences linguistiques, y compris les emplois antérieurs et/ou les études, et/ou l'expérience pertinente qui démontre la maîtrise de l'anglais ou du français.

** Parmi les exemples de programmes de formation aux professions de la santé, citons le programme d'hygiène dentaire, le programme d'assistance dentaire et le programme d'administration de cabinet dentaire.